Actualités

Portait d'Alumni -  Francis DASSOU Portait d'Alumni - Francis DASSOU
Partager sur :

Portrait d'Alumni - Francis DASSOU

10 novembre 2022 Portraits
Vue 138 fois

 

Francis Dassou, 47 ans

Promo 1994

Managing Director – Investment Banking

J’ai fait carrière dans la finance de marché et des Capitaux. Installé depuis 8 ans au Moyen-Orient, je suis actuellement en charge de la gestion des fonds d’investissement privés et publics pour une banque régionale. En parallèle, j’ai continué de développer mes passions pour la mode et le design.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours ? Qu’avez-vous fait depuis que vous avez quitté le lycée ?

Après avoir achevé ma seconde au Lycée français de Pondichéry, j’ai poursuivi mes études de secondaire dans un lycée ZEP de la banlieue parisienne. Cette expérience a été très riche, tant sur le plan humain que sur le plan émotionnel. Avec un BAC scientifique en poche et armé de mon intérêt pour les chiffres, je me suis orienté vers des études supérieures universitaires en finance. Mon parcours académique s’est achevé par un master en finance de marché des capitaux, en école de commerce.

 

Racontez-nous une expérience marquante que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Pourquoi avoir choisi votre activité actuelle ? comment y êtes-vous arrivé ?

C’est grâce à une expérience dans la mode que j’ai pu obtenir un emploi saisonnier dans une banque d’investissement - deux mondes en apparence diamétralement opposés. Ce job a été le point tournant de ma vie…ainsi que pour certains de mes amis proches qui ont également fait carrière dans la finance.

 

Si vous deviez en parler à un jeune lycéen, que lui diriez-vous ?

Never give up your passion! La vie est surprenante et tout finit par s’assembler. Démarque-toi et n’hésite pas à faire des choses atypiques et à prendre des risques. J’avais le choix entre Tokyo et Bucarest pour mon V.I.E. et pourtant j’ai choisi la Roumanie qui m’a encore plus enrichie.

 

Où vous voyez-vous à moyen/long terme ? quelle(s) évolutions pour votre job, activité ? des projets en cours ?

J’envisage de continuer encore quelques années le domaine dans la finance, peut-être dans une autre région. Et l’étape suivante que je prépare avec Sylvain P. et quelques amis serait une reconversion dans la création artistique et la transmission du « savoir-faire ».  Nous travaillons sur des projets éducatifs passionnants dont nous aurons l’occasion de discuter.

 

Si vous deviez recommencer, feriez-vous exactement les mêmes choses ? Pourquoi ?

Un mantra qui me tient à cœur : ne jamais avoir de regret dans la vie ! Alors oui je referais exactement le même parcours. L’épanouissement personnel est très important pour moi, j’ai toujours fait mes propres choix et aimé chacune des choses que je faisais…

 

Pouvez-vous nous parler d’une personne qui vous inspire ?

Il y a bien souvent une femme derrière le succès d’un homme, j’ai la chance d’en avoir trois, ainsi qu’un cercle d’amis comme source d’inspiration. En dehors du cercle familial et amical, j’ai également eu la chance de faire la rencontre d’un grand monsieur lors de mon séjour au Luxembourg. Après avoir été mon boss et un mentor exceptionnel, il est devenu un ami. Je me suis découvert grâce à lui et il est et restera, pour moi, une source d’inspiration et un modèle de leadership.

 

Pouvez-vous nous parler d’une passion, d’un hobby ?

Je porte un intérêt particulier pour le design en général et j’espère pouvoir avancer sur d’autres projets en cours qui offrir des opportunités pour les jeunes du LFIP.

 

Quel message aimeriez-vous transmettre à nos jeunes élèves ?

Ne vous laissez pas impressionner par qui que ce soit et ne cessez jamais de vous faire confiance. Positivez chaque expérience et surtout gardez les pieds sur terre.

 

Une petite anecdote à nous raconter ? Sur votre parcours scolaire, votre arrivée en France ou votre vie professionnelle ?

Comme la plupart des jeunes pondichériens, j’ai été confronté à la difficulté de trouver un logement dans Paris. J’ai eu la chance d’être logé dans un foyer de jeunes travailleurs Catholiques en plein cœur de Paris : cela a été pour moi l’occasion de renforcer ma foi chrétienne (Lol...) et j’ai alors passé deux merveilleuses années entourées de personnes humbles et formidables…la plupart étaient des dirigeants du CAC 40.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.